Egalité des sexes

on Sunday, 12 September 2010. Posted in Les priorités de la LUS 2011-2014

Tout comme l’égalité des chances, l’égalité des sexes est aussi un véritable défi. Bien sûr, nous pouvons considérer l’égalité des sexes comme étant une partie de l’égalité des chances, ce qui est vraie au demeurant, toutefois, nous la traiterons dans une partie presque séparée tant elle représente une question d’importance. Comment peut-on imaginer des inégalités entre deux personnes de sexe différent ? Et pourtant, notre société connaît des disparités importantes entre homme et femme, notamment en matière de salaire et d’avancement professionnel. L’égalité des sexes dans le milieu étudiant est quasiment vérifié, il reste cependant un domaine dans lequel les femmes sont en minorité par rapport aux hommes, c’est celui de l’engagement étudiant dans les associations. La LUS qui oblige déjà ses membres et elle-même à avoir au minimum 30% de femmes dans les conseils d’administration devra maintenant mieux contrôler l’application de cette règle, voir même la renforcer en imposant 50% de femme dans les listes candidates aux élections des associations.

Il en va de même pour les élections universitaires, la LUS devra veiller à présenter des candidats également répartis entre les deux sexes, notamment au Conseil Universitaire qui compte deux représentants étudiants par faculté.

Nous somes aujourd’hui tous certains et convaincu que l’engagement plus important de femmes, dans les associations étudiantes comme dans les conseils de direction de l’Université du Luxembourg, ne peut être considéré que comme une plus value permettant un développement meilleur et plus responsable.

De plus, la LUS devra aussi vieller à l’égalité des sexes au sein même de l’Université du Luxembourg. Nous regrettons par exemple que le Rectorat et le Conseil de Gouvernance ne soient composée respectivement que d’une seule femme chacun. Deux femmes dans la direction de l’Université du Luxembourg pour dix hommes est tout de même une proportion (20%) trop faible pour une université moderne.